samedi 14 mars 2015

Pour les amateurs de chevaux et de bonne nourriture !


 Je n’arrête pas de m'étonner qu'en seulement 5 à10 minutes de voiture d'Angoulême on peut se retrouver dans un lieu complètement sauvage, presque inaccessible par la route. Il paraît même que, en très peu de temps, on atterrit sur une toute autre planète où, partout, il n'y a que des champs, des prairies, des bois sauvages préservés de l'homme, des pâturages avec des animaux, d'anciennes demeures et des châteaux, bref, rien que de la nature et du bonheur ! Et ce qui est encore plus impressionnant c'est qu'au beau milieu de toutes ces "jungles" charentaises se cachent parfois des endroits incroyables et totalement improbables. D'un seul coup on peut, en effet, tomber sur un excellent restaurant gastronomique ou sur un luxueux hôtel de charme bénéficiant d'une vue imprenable et d'autres bonnes surprises de la nature et de la civilisation.



Le Domaine du Chatelard - Restaurant gastronomique à Dirac en Charente

 C'est ce que nous avons vécu un week-end de février quand nous avons voulu essayer un nouveau restaurant dans la région avec les filles. En effet, bien que le Domaine du Chatelard, situé à Dirac (à seulement 8km d'Angoulême), soit connu des gourmets charentais depuis 2009, nous n'étions encore jamais venus. Le domaine se compose non seulement d'un restaurant gastronomique, mais aussi d'un petit hôtel de charme (10 chambres individuellement décorées), d'une piscine, d'un court de tennis, de 80 hectares de prairies et de bois et d'un magnifique lac privé de 10 hectares. Le jardin de cette superbe maison de campagne du XIXème fait honneur à l'art contemporain en accueillant de nombreuses sculptures faites de pièces métalliques de récup. Le temps qui nous a accompagnés ce jour-là n'était malheureusement pas terrible (pour ne pas dire vraiment mauvais...) et comme à cette saison il n'y a pas de feuillage sur les arbres, certaines photos obtenues sont quasiment en noir et blanc. Mais malgré tout, la vue de la terrasse sur le lac privé du domaine était quand même très belle !


 Dans l'ensemble, tout le domaine est organisé avec goût dans un style campagnard et rustique, tant à l’extérieur qu'à l’intérieur : la grande maison elle-même et ses nombreuses écuries, les chevaux qui pâturent à proximité, les maîtres et les serveurs qui sont habillés de manière très simple, parfois même en jean ! Il y a seulement la cuisine qui, quant à elle, n'est pas du tout campagnarde mais, au contraire, très raffinée, pleine d'audace et d'originalité. Pour être honnête, je dois avouer que je suis une assez mauvaise critique gastronomique. Je ne peux, pour ainsi dire, parler de la nourriture qu'assez primitivement et juste dire si le repas m'a plu ou non. Et donc ici j'ai vraiment tout aimé : leur fameuse salade de homard, un succulent plat à base de cabillaud parfaitement cuit, le tiramisu accompagné de sa glace aux marrons et d'un délicieux biscuit ainsi que les petites surprises complémentaires spécialement préparées par le chef Ivan Gotfredsen pour l'apéritif, la mise-en-bouche, et le café. Pour tout ce qui est service et personnel, je ne peux dire rien de négatif non plus car tout le monde a été vraiment gentil et attentionné avec nous et avec nos deux filles.


 J'en viens maintenant à nos filles. En fait, le domaine est membre des "Relais du Silence" et nous savions qu'en général les jeunes enfants ne sont pas toujours les bienvenus dans ce type d'établissement. En tout cas ceux qui crient, qui font des bêtises ou qui se comportent d'une manière inadéquate. Mais comment nous, parents, pouvons-nous anticiper le comportement exact de nos enfants ?! Et si nous avons irrésistiblement envie d'aller au resto malgré tout !? Donc tout s'est bien passé pendant le repas et les filles étaient un peu excitées mais assez sages dans l'ensemble. Le seul sentiment un peu négatif que nous avons perçu venait uniquement des autres clients du restaurant qui ne cessaient de nous jeter des regards méchants et désagréables dès que les filles s'agitaient un peu, si bien que nous avions la sensation de nous être invités de force chez tous ces gens. Mais ça n'a rien de dramatique. Et l'excellent arrière-goût que l'on avait dans la bouche et dans le ventre, la promenade sur les pittoresques chemins de campagne du domaine ainsi que la rencontre avec les chevaux et l'âne ont très vite fait oublier ce petit détail finalement assez insignifiant au regard de l'excellent moment que nous avons passé ici. Et c'est un endroit que je vous recommande chaudement si vous ne savez pas où manger en Charente !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire