lundi 16 novembre 2015

Land art avec les enfants, atelier de création


 A l'époque où je n'avais pas encore mes propres enfants et que je gardais ceux des autres en faisant la baby-sitter, je n'arrivais pas à m'habituer à la très courte durée de vie de tout ce que les petits créaient. Et j'avoue que ça m’énervait pas mal de les voir tout détruire si vite. Peu importe l'objet - une fusée hyper compliquée en Lego ou un puzzle de mille pièces - ils cassaient tout presque aussitôt après avoir vu le résultat final, et ils voulaient déjà recommencer à créer puis à détruire de nouveau. Au fur et à mesure, mes propres enfants m'ont appris à ne pas m'attacher aux choses et à me contenter d'apprécier simplement le processus de création et les résultats éphémères de mon travail. Aujourd'hui je suis même très contente que tout disparaisse aussi rapidement et ne prenne ainsi pas de la place dans la maison !